Victor Cupsa

Biographie Expositions Peintures Dessins Enchères Vidéo Bibliographie Contact

Collection de l'artiste    1 - [2] - 3 - 4 - 5 - 6 - 7

 
 
 

Je viens d'un espace géographique et spirituel si éprouvé, qu'il me poursuit quoi que je fasse, où que j'aille.
Je ne sais pas encore si cela représente une chance, (dans la mesure ou un tel passage révèle peut-être mieux les choses essentielles) ou une malchance.
Le jeu esthétique purement formel ne peut plus m'intéresser et je n'ai rien à voir avec les lèvres de Marylin Monroe (qu'elle repose en paix).
— ni avec la beauté intrinsèque d'une pompe à essence :
— ni avec l'esthétique d'un pneu de voiture ;
— ni avec la jouissance d'un accord chromatique aussi beau qu'il puisse être ;
— je n'ai rien à voir non plus avec un assujettissement politique quel qu'il soit.
Peut-être ne sais-je pas encore très bien ce que je veux, mais - est-ce le commencement de la connaissance de soi ? - j'ai appris pour l'instant ce que je ne veux pas.
Les choses simples sont les plus difficiles à apprendre.

Cahier d'atelier - Décembre 1971

Certains aiment dire, et probablement ils ne sont pas loin de la vérité, que la peinture est morte. Si c'est vrai, c'est sans doute qu'elle a été assassinée.
La conjuration du manque de rigueur, le règne de l'a peu près, le refus systématique, l'arrivisme, l'avènement de l'amateurisme dans son mauvais sens ; et puis la peur, la peur du refus de la fumisterie, de la facilité, du tape à l'œil, la peur bleue de paraître retardataire et par conséquent " réac ".
Sur d'autres méridiens il y a la démission, la lâcheté, l'astuce, le combat pour un petit os, les yeux fermés, les oreilles bouchées, la tête dans le sable comme l'autruche.
Mais pourquoi la légende de l'oiseau Phoenix me hante-t-elle ?

Cahier d'atelier - Octobre 1972

- Certaines de ces toiles disponibles à la vente sont présentées aussi sur artprice.com et expertissim.com -